Le chiffre 4


    Le chiffre 4 occupe une place privilégiée dans toutes les compositions de Jean-Michel Jarre (sauf quelques rares exceptions). Chaque morceau ayant un rapport avec ce nombre est l'un des plus rythmés de l'album et très souvent ce morceau sera joué en concert (cela ne veut pas dire pour autant qu'il ne joue aucun autre, fort heureusement).



Oxygène

Oxygène 4 a été joué à chaque concert de Jean-Michel Jarre, à l'exception de Rendez-Vous Lyon.


Équinoxe

Équinoxe 4 est lui aussi très largement joué.

Équinoxe 5 est bien ryhtmé.

Équinoxe 7 est sans aucun doute l'exception la plus remarquable de cette règle. C'est mon morceau préféré.


Les Chants Magnétiques

Les Chants Magnétiques 4 a remporté un vif succès lors de la tournée des concerts en chine mais a été délaissé au profit des deux premières parties de l'album qui sont elles aussi bien rythmées

Les Chants Magnétiques 2 est même plus rythmé que la partie 4.


Zoolook

    C'est cet album qui, à mon avis, respecte le moins cette "logique" du chiffre 4, les meilleurs morceaux étant Ethnicolor (#1), Zoolookologie (#3), Zoolook (#5) et Blah Blah Café (#6)


Rendez-vous

Rendez-vous 2: très bon morceau

Rendez-vous 4: le plus rythmé de l'album


Révolutions

Révolution Industrielles : Part 3 (4ème titre): bon morceau

London Kid (5ème titre): peut-être le meilleur

Computer Week-end (8ème titre, 2x4) pas mal non plus


En Attendant Cousteau

Calypso: bon, là je pinaille, mais c'est le 4ème en partant de la fin, parce qu'En Attendant Cousteau dure une éternité.


Chronologie

Chronologie 2: très bon titre

Chronologie 4:le meilleur

Chronologie 6: très bon titre


Oxygène 7-13

Oxygène 7: très bon début (partie 1)

Oxygène 8:(8=2x4), très bon morceau

Oxygène 10: (4èmetitre) le theremin est vraiment formidable

Oxygène 12:(12=3x4) mon préféré de Jean-Michel Jarre avec Équinoxe 7


Métamorphoses

Rendez-vous à Paris (3ème): la fin est géniale

Hey Gagarin (4ème): excellent

Tout Est Bleu (6ème): pas mal

Bells (8ème): excellent lui aussi

Gloria, Lonely Boy (11ème): très belle version symphonique jouée au concert des Pyramides


Précédente Accueil Suivante